From BlenderWiki

Jump to: navigation, search
Blender3D FreeTip.gif
IMPORTANT! Do not update this page!
We have moved the Blender User Manual to a new location. Please do not update this page, as it will be locked soon.

Modificateur

Un modificateur (“modifier”) est défini comme l’application d’un “processus” ou “algorithme” sur un objet. Ils peuvent être appliqués de manière interactive et non-destructive, dans l’ordre choisi par l’utilisateur. Ce type de fonctionnalité est souvent désigné sous le terme de “pile de modificateurs” et est présent dans de nombreux programmes de 3D.

Les modificateurs sont ajoutés sous l’onglet Modifiers du contexte Editing (F9). Cet onglet est disponible pour tout objet Mesh, Curve, Surface, Text, ou Lattice.

Certains “outils”, par exemple le Decimator, ont migré de leurs emplacements d’origine vers la pile des modificateurs et en sont devenus.

Dans une pile de modificateur, l’ordre de ceux-ci influence directement le résultat. Fort heureusement, cet ordre peut être modifié très facilement, en cliquant simplement sur les flèches haut/bas prévues à cet effet. Par exemple, (Réarranger la pile) montre l’inversion de l’ordre d’application de deux modificateurs, Subsurf et Mirror.

Réarranger la pile.

À gauche de la ligne jaune, le modificateur Mirror (“miroir”) est appliqué en dernier (il est tout en bas de la pile). Dans la partie inférieure de l’image, vous pouvez voir deux sphères. L’une (celle de gauche) est la “copie-miroir” de l’autre (celle de droite). Le réglage Merge Limit: de ce modificateur a été réglé à 0.312 pour forcer les vertices des deux sphères à se rassembler/souder à plus grande distance. Vous devriez porter votre attention sur la zone marquée par une ellipse blanche, lors du changement de l’ordre des modificateurs à venir.

À droite de la ligne jaune, le modificateur Subsurf a été “réarrangé” et déplacé tout en bas de la pile (c-à-d qu’il a été interverti avec le modificateur Mirror). Il est donc maintenant appliqué en dernier. Regardez maintenant la zone délimitée par l’ellipse blanche. Vous pouvez constater que le résultat n’a plus le même aspect que précédemment. Cela démontre l’importance de l’ordre des modificateurs dans la pile sur le résultat final.

Interface

Chaque modifier est issu d’une partie différente de Blender, et a donc ses réglages propres et ses problèmes particuliers. Cependant, l’interface de chaque modificateur a les mêmes éléments de base, voyez (Organisation d’un modificateur (avec Subsurf comme exemple)).

Organisation d’un modificateur (avec Subsurf comme exemple).
  • 1Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-Collapse.png – Réduit le modificateur pour ne montrer que sa barre d’en-tête.
  • 2 – Un nom pour ce modificateur – il s’agit par défaut du nom du modificateur lui-même. Il est unique parmi les modificateurs du même type.
  • 3Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-RenderView-Button.png – Applique le modificateur au rendu.
  • 4Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-3DView-Button.png – Applique le modificateur en mode Object.
  • 5Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-EditMode-Button.png – Applique le modificateur en mode Edit. Ce bouton peut ne pas être disponible suivant le type de modificateur.
  • 6Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-EditCage-Disabled.png, Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-EditCage-Deactivated.png, Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-EditCage-Activated.png – Applique le modificateur à la cage d’édition en mode Edit. L’icône peut être inutilisée, désactivée ou activée, respectivement. Cette icône définit le mode Cage.
  • 7Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-MoveUp.png – Remonte le modificateur dans la pile.
  • 8Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-MoveDown.png – Descend le modificateur dans la pile.
  • 9Manual-Part-II-Modelling-Modifiers-Panel-Delete.png – Supprime le modificateur de la pile.
  • 10Apply – Applique “pour de vrai” le modificateur (et l’enlève de la pile).
  • 11Copy – Crée une copie du modificateur, tout en bas de la pile.
  • 12 – Sous-panneau pour les réglages spécifiques des modificateurs.
  • 13 – En-tête du modificateur contenant ses contrôles généraux.

Tous les modificateurs fournissent une “flèche de réduction” (1) et un champ texte pour leur nom (2). La première permet de cacher le sous-panneau (12) du modificateur, de manière à pouvoir en afficher plusieurs sans avoir à faire défiler exagérément la fenêtre. Un modificateur réduit n’affiche donc que sa barre d’en-tête (13). Le champ texte, quant à lui, vous permet de donner un nom à votre modificateur, pour expliciter sa fonction, par exemple. Cela devient pratique dans des scènes avec des piles complexes rassemblant plusieurs types de modificateurs.

Ces contrôles sont suivis de trois boutons qui déterminent l’application (la visibilité de l’effet) du modificateur dans trois contextes différents : au rendu (3), en mode Object (4) et en mode Edit (5).

Le bouton du mode Cage (6) est utilisé pour appliquer aussi le modificateur à la cage d’édition, ce qui permet d’afficher la géométrie modifiée de l’objet (en mode Edit). Il n’est donc disponible que si l’affichage en mode Edit est activé (5). Concrètement, cela affiche les vertices/arêtes/faces (qui constituent la “cage d’édition” d’un objet) à leurs positions une fois appliqué le modificateur, et non à leur position d’origine. Notez cependant que les modifications sur la cage d’édition sont toujours appliquées aux coordonnées “réelles” des vertices, et non à leurs positions affichées. Ce bouton a trois états : “inactivé” (“disabled”), “désactivé” ou “activé”. Vous ne pouvez cependant contrôler que les deux derniers états en cliquant sur ce contrôle. Lorsque vous l’activez pour un modificateur donné, tous ceux situé au-dessus de lui dans la pile, et actifs en mode Edit, se retrouvent en mode Cage inactivé : vous ne pouvez pas avoir un modificateur avec le mode Cage désactivé, suivi d’un avec le mode Cage activé !

Les deux boutons “flèche” (7 et 8) contrôlent l’ordre des modificateurs dans la pile. Ils sont appliqués de haut en bas de celle-ci, ce qui signifie que plus un modificateur est “haut”, plus vite il sera utilisé. Cet ordre peut être très important dans certains cas, comme dans l’exemple ci-dessus de la sphère, avec les modificateurs Mirror et Subsurf (Réarranger la pile). Il vaut mieux appliquer d’abord le miroir, puis la subdivision de surface pour adoucir le tout ; sinon, vous obtiendrez deux sphères lisses (Subsurf en premier) se “coupant” abruptement (Mirror), ce qui n’est probablement pas l’effet recherché.

Le bouton de suppression (9) fait exactement ce que vous imaginez : il efface complètement le modificateur de la pile.

Les boutons Apply (10) et Copy (11) ont deux rôles bien différents malgré leur proximité. Le premier applique définitivement le modificateur comme s’il était en première position (en haut de la pile), ce qui modifie “réellement” le mesh (effet similaire à la “cuisson” (“baking”) des corps souples ou de la simulation de fluide). Le bouton Copy crée une copie du modificateur, avec ses réglages courants, tout en bas de la pile.

La pile

Pour ajouter un modificateur, vous l’ajoutez à la pile (stack). Une fois ajouté (toujours tout en bas de la pile), vous pouvez le déplacer à la position souhaitée dans celle-ci.

Exemple de pile.

Il y avait dans les versions précédentes de Blender (avant la 2.49) des modificateurs qui devaient se trouver au sommet de la pile (c-à-d être les premiers à être évalués), mais cette restriction a aujourd’hui disparu.

Certains modificateurs ne peuvent être appliqués à tous les types d’objets. Cela est géré automatiquement par le menu déroulant du bouton Add Modifier : seuls les modificateurs applicables à l’objet courant vous sont proposés.

Par exemple, les objets Mesh peuvent recevoir tous les types de modificateurs disponibles. Mais les objets Lattice ne peuvent avoir que des modificateurs de types Armature, Cast, Curve, Lattice, MeshDeform, Shrinkwrap, SimpleDeform et Wave.