From BlenderWiki

Jump to: navigation, search
Blender3D FreeTip.gif
IMPORTANT! Do not update this page!
We have moved the Blender User Manual to a new location. Please do not update this page, as it will be locked soon.

Obtenir de l’aide : la communauté Blender

Le fait d’avoir été gratuit dès le début, même si les sources étaient fermées, a grandement favorisé l’adoption de Blender. Une grande communauté d’utilisateurs, stable et active, s’est formée autour de Blender depuis 1998.

Cette communauté a montré le meilleur d’elle-même au moment crucial de la libération de Blender, lors du passage en Open Source sous licence GNU GPL à la fin de l’été 2002.

Elle est désormais scindée en deux sites étroitement liés :

  1. La communauté des développeurs, rassemblée autour du site de la Fondation Blender (en). C’est la “maison” des différents projets de développement, des comités Fonctionnalité et Documentation, du dépôt CVS abritant les sources de Blender, de toutes les documentations des sources, et des forums de discussions publiques connexes. Les développeurs codant sur Blender lui-même, créateurs de scripts Python, rédacteurs de documentations, et plus généralement quiconque travaillant au développement de Blender, peuvent être rencontrés sur ce site.
  2. La communauté des utilisateurs, rassemblée autour d’un site indépendant, BlenderArtists. Ici, les artistes Blender, les concepteurs de jeu Blender et les fans de Blender se réunissent pour exposer leurs créations, obtenir des réactions, et demander de l’aide pour mieux appréhender les fonctionnalités de Blender. Des tutoriels Blender et une base de connaissances sont également consultables sur ce site.

Ces deux sites web ne sont pas les seules ressources dédiées à Blender. La communauté mondiale a créé beaucoup de sites indépendants, en d’autres langues que l’anglais, ou dédiés à des sujets spécialisés. Une liste constamment remise à jour de ces ressources sur Blender est disponible sur les sites sus-mentionnés.

Pour des réactions immédiates, il existe trois canaux IRC de chat (ou “salons de discussion”) accessibles en permanence sur irc.freenode.net. Vous pouvez vous y connecter à tout moment avec votre client IRC favori :

  • #blenderchat pour les discussions généralistes autour de Blender.
  • #blenderqa pour poser des questions sur l’utilisation de Blender.
  • #gameblender Pour les discussions et problèmes concernant la création de jeux avec le moteur de jeu de Blender.

Pour les programmeurs, il y a aussi :

  • #blendercoders pour les questions et discussions des développeurs sur les problèmes de développement, ainsi que la réunion chaque dimanche à 16h heure des Pays-Bas (c-à-d GMT+1 en hiver, et GMT+2 en été…).
  • #blenderpython pour les discussions sur l’API Python et le développement de scripts.
  • #blenderwiki pour les questions concernant l’édition du wiki (c-à-d la documentation).

Qui utilise Blender ?

Les nouvelles versions de Blender sont téléchargées par plus d’un million de personnes à travers le monde uniquement dans les dix premiers jour de la mise à disposition. Ce nombre rassemble les utilisateur de toutes les plates-formes (Windows, GNU/Linux, et MacOS) et n’inclut pas les redistributions, qui sont totalement autorisées et illimitées. Nous estimons qu’il y a plus de deux millions d’utilisateurs. Ce manuel est écrit dans le but d’aider le large éventail de talents qui utilisent Blender :

  • Des passionnés et des étudiants, qui souhaitent simplement explorer le monde du graphisme par ordinateur (CG, pour Computer Graphics) et de l’animation 3D.
  • Des artistes 2D qui produisent des images fixes, ou qui améliorent des images fixes dans un processus de post-production.
  • Des artistes ou des équipes 2D qui produisent des dessins/caricatures animés pour des spot publicitaires ou des court-métrages (comme “The Magic of Amelia”).
  • Des artistes 3D qui travaillent seuls ou à deux pour faire des court-métrages d’animation 3D, avec éventuellement une intégration de vidéos classiques (comme “Suburban Plight”).
  • Des équipes 3D qui produisent des films d’animation (100% CG, comme “Elephant Dream”, “Plumiferos”, “Big Buck Bunny”, “Sintel”).
  • Des équipes 3D qui travaillent ensemble pour produire des films “classiques” qui intègrent de la CG.

Une large palette d’âges, des adolescents aux personnes âgées, utilisent Blender, et la communauté est à peu près également répartie entre les débutants et les utilisateurs expérimentés, cela va de l’utilisateur occasionnel à l’entreprise commerciale. On peut diviser les équipes d’artistes 2D et 3D qui produisent des films et des animations en plusieurs catégories d’activités. Parmi les utilisateurs de Blender il y a :

  • Le metteur en scène – Il définit ce que chaque scène devrait contenir, et l’action (animation) qui doit s‘y dérouler. Il définit aussi les plans qui doivent être tournés dans cette scène.
  • Le modeleur – Il créé un monde virtuel. Il y a des spécialistes des personnages, des accessoires et des paysages/décors, entre autre.
  • Le cameraman, Directeur Photo (DP) – Il règle la caméra et ses déplacements, il tourne les scènes dans le monde réel, et effectue le rendu.
  • Le peintre de matériau – Il peint les décors, les acteurs, et tout ce qui bouge. Et si ça ne bouge pas, il le peint quand même !
  • Le spécialiste de l’animation et du rigging – Il fait sautiller les choses grâce aux armatures (en clair, animation des personnages !).
  • Le spécialiste des lumières et des couleurs – Il éclaire les décors et les accessoires, ajuste les couleur pour qu’elles rendent bien à la lumière, ajoute de la poussière et de la saleté aux matériaux, aux scènes, et aux textures.
  • Le spécialiste des effets spéciaux – Fluides, capture de mouvement, tissus, poussière, crasse, feu, explosions, vous voyez, tous les trucs amusants…
  • Le monteur – Il prend toutes les séquences brutes produites par le DP et les monte pour en faire un film sympa. Il chasse le superflu.