From BlenderWiki

Jump to: navigation, search
Blender3D FreeTip.gif
IMPORTANT! Do not update this page!
We have moved the Blender User Manual to a new location. Please do not update this page, as it will be locked soon.

La fenêtre de console

La fenêtre de console est une fenêtre texte qui affiche des messages à propos des opérations de Blender, de son statut, et des erreurs internes. Si Blender se “crashe”, c’est une bonne idée de regarder la fenêtre de console pour avoir des indices.

Windows 2000/XP/Vista/7

Quand Blender est démarré sur un OS Microsoft Windows, la console est d’abord créée dans une fenêtre séparée sur le bureau. Ensuite, à condition que les bonnes conditions soient rassemblées, la fenêtre d’application principale de Blender apparaîtra.

Cette capture d’écran montre les deux fenêtres sur un OS Windows Vista :

Les fenêtres de console et d’application de Blender.

La fenêtre de console de Blender peut ne pas être visible. En voici quelques raisons possibles :

  • La fenêtre d’application de Blender peut couvrir la console. Si c’est le cas, cliquez simplement sur son icône, dans la barre des tâches de Windows, ce qui devrait rendre visible la fenêtre de console de Blender.
  • La fenêtre de console de Blender peut être réduite au démarrage de Blender. Là encore, si c’est le cas, faites comme expliqué ci-dessus.

GNU/Linux

Sous GNU/Linux, Blender n’a pas de fenêtre de console propre, il utilise plutôt le terminal d’où il a été lancé. Cela signifie que si vous voulez voir cette console, vous devez démarrer Blender depuis un terminal (xterm/gnome-terminal/…).

La plupart des distributions GNU/Linux disposent de Blender parmi les applications que vous pouvez installer via leur système de paquets. Quand Blender est installé de cette façon, une entrée est normalement ajoutée au menu système, ce qui vous permet de lancer Blender depuis un menu ou une icône (au lieu d’avoir à ouvrir une fenêtre de terminal séparée et à démarrer Blender depuis celle-ci). Quand Blender est lancé de cette façon, l’emplacement des messages de la “fenêtre de console” dépend de la manière dont vous avez lancé la GUI de votre bureau :

  • Si vous vous êtes “loggué” via un écran de connexion graphique (cas le plus fréquent de nos jours), tous les messages d’erreur de toutes les applications à interface graphique se trouveront dans votre fichier ~/.xsessionerrors (en).
  • Si vous vous êtes “loggué” dans un terminal et avez lancé la GUI avec la commande startx (chose rare de nos jours), tous les messages d’erreur seront affichés dans ce terminal.

Cette capture d’écran montre un terminal GNU/Linux d’où a été lancé Blender, ce qui fait que Blender y affiche ses messages :

Blender sous GNU/Linux, lancé depuis un terminal.
Blender3D FreeTip.gif
Fermer la fenêtre de console de Blender
La fenêtre de console de Blender doit rester ouverte durant toute l’exécution de Blender. Si elle est fermée, la fenêtre d’application de Blender se fermera également, et tout travail non-enregistré sous Blender sera perdu ! Les fenêtres de commande MS-DOS et la fenêtre de console de Blender peuvent sembler similaires, assurez-vous donc toujours que vous fermez la bonne fenêtre (ou enregistrez régulièrement votre travail dans Blender, CtrlW est votre ami !).


Messages de statut et d’erreur de la fenêtre de console

La fenêtre de console de Blender peut afficher beaucoup de types différents de messages de statut et d’erreur. Ceux-ci peuvent aller du trivial (informant l’utilisateur de ce que Blender est en train de faire, sans avoir aucun impact sur ses capacités de fonctionnement) au critique (erreurs sérieuses qui empêcheront très certainement Blender de mener à bien une tâche donnée, et peuvent même complètement le bloquer/fermer). Les messages de la fenêtre de console de Blender peuvent aussi provenir de beaucoup de sources différentes (en interne depuis le code de Blender, en externe depuis des scripts Python exécutés par Blender, et depuis divers types de plugins, pour n’en mentionner que quelques unes).

Voici une liste de quelques uns des messages de la fenêtre de console de Blender :

Compiled with Python version X.Y. (“Compilé avec Python version X.Y”)
Blender supporte un langage de script appelé Python. Il existe beaucoup de versions différentes de Python. Quand Blender est compilé (un terme de programmeur pour “construire un programme”), il est compilé pour une version particulière de Python, comme rapporté par la console de Blender. Donc, ce message vous informe de la version de Python que Blender utilisera.
Checking for installed Python... got it! (“Recherche d’une installation de Python… trouvée !”)
Blender peut utiliser le langage Python de deux façons différentes, suivant la configuration de votre système. Si vous avez une version complète de Python installée sur votre système, et que cette version peut être utilisée par Blender (comme indiqué par ce message), alors Blender utilisera la version complète de l’interpréteur Python. Cela permet d’utiliser toutes les fonctionnalités des scripts Python dans Blender.
Checking for installed Python... No installed Python found. (“Recherche d’une installation de Python… Pas d’installation de Python trouvée.”)
Si Blender ne peut trouver d’installation de Python sur votre système, ou si la version qu’il trouve est inutilisable, alors il utilisera une version interne (et réduite) de Python, appelée PyBlender. Bien que cette version interne de Python ait moins de fonctionnalités, elle est pour l’essentiel utilisable pour assurer la plupart des tâches qui lui sont assignées par Blender. Si vous rencontrez des scripts qui semblent ne pas fonctionner correctement, il se peut très bien qu’ils nécessitent une version complète de Python pour ce faire. Il se peut également que le script que vous essayez d’exécuter ait été écrit pour une version différente de Blender/Python. Si vous voulez un accès à l’éventail le plus large des fonctionnalités de Python, il y a quelques façons de l’obtenir. L’une d’elle est d’aller sur le site www.python.org et d’y télécharger la version requise de Python. La version Windows de Python dispose d’un programme d’installation facile d’utilisation. Sur GNU/Linux, vous avez des chances d’avoir déjà une installation complète de Python, mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez soit le compiler et l’installer manuellement (souvent pas très facile), ou, si vous utilisez une distribution commune, utiliser votre système de paquets pour installer et régler Python à votre place (généralement bien plus facile).
malloc returns nil() (“malloc a retourné nil()”)
Quand Blender effectue des tâches nécessitant plus de mémoire (RAM), il appelle une fonction appelée malloc (contraction de “memory allocate”, “allouer de la mémoire”), qui essaye d’allouer la quantité de mémoire requise par Blender. Cependant, si la quantité de mémoire requise par Blender ne peut être satisfaite, malloc retournera nil/null/0 pour indiquer qu’il n’a pu satisfaire à la requête. Si cela se produit, Blender à son tour ne pourra accomplir la tâche que vous lui avez demandée. Cela aura pour résultat probable la fermeture de Blender, à moins qu’il ne devienne extrêmement lent et amorphe. Si vous voulez éviter de manquer de mémoire, vous pouvez en installer plus sur votre système, réduire le niveau de détail de vos modèles dans Blender, ou fermer d’autres programmes et services/démons qui pourraient s’accaparer de la mémoire plus utile à Blender.